ECG-Motif horiz Created with Sketch. 76542804-8B14-46A8-A8E8-B8A6B8A6EFB7 Created with sketchtool.

Peut-on faire construire sa maison sans apport personnel ?

Financement

Retour à la liste d'Actualités
Faire construire sa maison sans apport personnel

Devenir propriétaire est le rêve d’une large majorité de Français. La première étape pour y accéder est de calculer son budget. En matière de financement, l’apport personnel est une règle mais se présente parfois comme un frein pour les primo-accédants. Pourtant, des solutions alternatives existent et permettent malgré tout la réalisation du projet de construction.

L’apport personnel

Parallèlement à l’épargne progressivement constituée, le déblocage de la participation aux bénéfices de l’entreprise, une donation, une succession, la revente d’un bien peuvent être source d’apport personnel. Si l’on possède déjà son propre terrain à bâtir, sa valeur peut alors être prise en compte par l’organisme de financement et considérée comme un apport.

Notez aussi que certains prêts aidés (le PTZ, le Prêt Action Logement,... par exemple) peuvent faire office d’apport.

L’apport minimum

Indispensable à l’acceptation du dossier de prêt, le montant de l’apport personnel n’est pas réglementé mais plus il sera important (20 % environ), plus les conditions de prêt seront favorables.

Pour compenser un apport faible, les banques seront particulièrement vigilantes à la situation personnelle du primo-accédant : un emploi stable, un saut de charge modéré et un taux d’endettement maximum de 30% sont des éléments rassurants pour l’organisme prêteur.

Au minimum, l’accédant devra financer par lui-même, c’est-à-dire sans emprunt, les frais de notaire et de garantie liés à son projet.

Des frais de notaire réduits

Dans le cadre d’une construction neuve, les frais de notaire s’appliquent uniquement sur l’acquisition du terrain et s’élèvent alors à environ 3 % de son prix (alors qu’ils sont d’environ 8 % pour l’achat d’un bien immobilier ancien).

Des conditions particulières négociées par le constructeur

ECG travaille en partenariat avec des organismes bancaires et fait bénéficier ses clients de conditions privilégiées : grilles de taux préférentiels, prêts bonifiés, exonération partielle ou totale des frais de dossier…

Les prêts aidés

Le prêt PAS

Le prêt PAS (Prêt Accession Sociale) permet de financer 100 % du projet, hors frais de notaire et de garantie, pour une durée pouvant aller jusqu’à 30 ans.

Il est accessible sous conditions de revenus (de l’ensemble des occupants du logement) et défini en fonction de la situation familiale et de la zone géographique du projet.

Le PTZ pour compléter le financement

Le prêt PAS est cumulable avec le PTZ (Prêt à Taux Zéro) qui est un prêt gratuit réglementé par L’État. Lui aussi soumis à des conditions de ressources et de configuration du foyer, il est réservé aux primo-accédants ou aux personnes qui n’ont pas été propriétaires de leur logement principal au cours des deux dernières années.

Concrétiser son projet

En cumulant les différentes aides à l’accession à la propriété, la construction d’une maison neuve par Maisons ECG peut ne pas coûter plus cher que votre loyer actuel et vous permettre de vivre dans une maison neuve, parfaitement adaptée à vos besoins et plus économe en énergie.